f     mail

...

Bilan de mi-mandat

Interview dans la Dauphiné Libéré de Joël Gullon, tête de liste LA COTE 2014 et maire de La Côte saint-André.

 

Télécharger l' article DL nov 2017

 

 

BILAN

Intervention de Joël GULLON lors du conseil municipal du 12 janvier 2017

Interventions du Maire Joël GULLON sur les points 2 et 3
Je vous propose d'aborder simultanément les deux points PLU et AVAP, même si le vote se fera en deux temps.
Concernant la cour du château
Plus que le fait d'approuver ou non l'implantation d'une structure à l'année en autorisant la révision de l'AVAP, le débat est bien de savoir si l'on veut ou non sauver cet espace. Pour l'équipe municipale, la sauvegarde de ce bâtiment ne peut pas se concevoir sans l'autorisation d'implanter à l'année la structure. Au-delà des économies réalisées pour AIDA, cette structure va permettre l'utilisation artistique de la cour en dehors du Festival. Elle rappelle aux partenaires de la Ville que cour et bâtiment sont intimement liés voire indissociables (les locaux servant de loges, de salles de réception, accueillant aussi la logistique). Alors, quels risques prend on ?
Celui de dénaturer le Château ?
- C'est oublier la salle des fêtes hideuse, qui vient d'être rénovée et qui est pérenne pour plusieurs décennies.
- C'est nier que la structure repose sur des plots, qu'elle est fixée par des boulons, donc démontable. En clair, la situation est réversible.
Alors notre équipe propose de laisser la structure à l'année pour lancer la sauvegarde du Château car cette implantation n'obère en rien la réflexion sur l'avenir du Château.
N'oublions pas qu'à ce jour, sans des travaux conséquents, le Château n'est pas utilisable en dehors du rez-de-chaussée pour sa partie sud.
Concernant la place Berlioz
Le commissaire enquêteur résume bien, page 3 dans ses conclusions, la situation.
« Dans l'ensemble, le public a reconnu et souligné la nécessité d'un réaménagement global du secteur de la place Berlioz, principalement pour des motifs liés à la circulation dense, compliquée et dangereuse qui fait cohabiter de nombreux véhicules et une importante population scolaire. En revanche, une forte opposition au projet de création de places de stationnement dans le jardin de Ville s'est manifestée, principalement sous la forme d'un tract distribué par les opposants au projet, dont la présentation pouvait laisser croire que l'emprise prévue pour les places de parking était très importante. »
La Ville a entendu les remarques pertinentes :
- Les deux arbres, sequoia et catalpa, seront classés arbres remarquables, alors qu'ils n'étaient même pas dans l'EBC.
- Certains documents sont mis à jour
Par contre nous affirmons, sereinement mais fermement, que ce secteur, en l'état actuel, dégrade l'image de la Ville, qu'il est dangereux et non fonctionnel.
- Nous réaffirmons que la Ville ne souhaite pas transformer en parking tout le jardin de Ville. Au contraire elle veut le valoriser, le rendre agréable et fonctionnel
C'est un devoir du Maire et de sa majorité que de mettre en sécurité les piétons, de proposer des lieux publics propres et surs.
Mais c'est aussi un devoir du Maire et de sa majorité que d'avoir une vision cohérente de l'aménagement du centre-bourg.
Cela passe par la mise en périphérie immédiate de parking, permettant d'enlever des voitures du centre ancien, mettant ainsi en valeur le volet patrimonial et historique...
Nous regrettons qu'ici, Place Berlioz, comme dans d'autres secteurs de la Ville, rien n'ait été fait avant.
En continuité de l'avenue Foch, nous souhaitons prioritairement aménager l'entrée sud de la Ville, là où passe chaque jour plus d'un millier de piétons.

JOYEUX ANNIVERSAIRE...

Il y a un an, les cotois nous accordaient leur confiance pour conduire La Cote Saint André.

Encore merci.

Toujours aussi motivés en espérant agir au mieux pour l'intérêt général...

un an

BONNE ANNEE 2015

Grâce à vous,

2014 a été une année forte en émotions et  riche d’expériences personnelles et collectives…

 MERCI !

Que 2015 soit une année constructive par nos échanges.

 

Je souhaite pour chacune et chacun de vous, ainsi que pour vos proches,

Une BELLE et HEUREUSE ANNEE 2015 et une bonne santé.

sincèrement

Joël GULLON.

UN BILAN SATISFAISANT

Article du Dauphiné Libéré du 13 décembre 2014:

DL 13 DEC 2014

Tribune politique Novembre 2014

Espace d’expression pour la majorité : une première !

Dans la continuité de notre volonté d’échange et de dialogue permanents et pour une vraie démocratie, nous avons souhaité nous exprimer, comme tout groupe politique du conseil municipal dans le magazine de la ville.

Budget : Un réajustement indispensable

Lors du conseil du 9 octobre 2014, nous découvrons avec stupéfaction que les autorités de contrôles ont adressé plusieurs courriers au précédent maire, utilisant les termes de « budget insincère » et de « principe de refus de visa » pour les comptes de 2013. Pour autant, très peu de remarques ont été prises en compte dans le budget 2014.

Un exemple concret : la Municipalité précédente avait budgété des salaires sans comptabiliser le dernier trimestre.
Comment pensait-elle payer ses salariés ?
Peut-on dans ces conditions parler de sincérité ?
En effet, un budget municipal doit refléter le plus sincèrement possible les prévisions et engagements à venir.

Aujourd’hui, la Chambre régionale des Comptes mandate un magistrat pour inspecter les comptes communaux de 2009 à ce jour, à qui l’ancien maire devra fournir toutes les explications nécessaires.
Pour avoir un budget 2014 qui prend en compte toutes les dépenses réelles, nous avons été dans l’obligation de réévaluer l’ensemble des postes sous-estimés : salaires, énergie, entretien du matériel, des bâtiments et de la voirie...
Avec tous ces réajustements nécessaires, nous avons dû différer certains projets en 2015.

Le fond ou la forme ?

  • Que penser du refus de voter « pour » la création d’un parking supplémentaire à La Côte Saint-André parce que la date d’une commission, réalisée pourtant avant le conseil municipal, ne convient pas à l’opposition ?

Sur le fond, qui à la Cote Saint André pourrait refuser la signature d’une simple convention passée avec l’institution Saint François, qui permettra à moindre coût d’avoir 37 places au coeur de la ville ?

  • Que penser du refus de voter « pour » l’embauche d’emplois d’été, parce que l’opposition met en doute la capacité du personnel technique à pouvoir les gérer ?

Sur le fond, qui peut refuser une aide aux jeunes grâce à des emplois d’été nécessaires pour le maintien de la propreté de la ville en période de congé du personnel communal ?

Du fond ou de la forme, quel est le plus important ?

Fête du 14 juillet

lundi 14 juillet 2014:

Nouveauté: 9H à 11H30 visite gratuite de la mairie et rencontre avec vos élus.

Dès 16h rdv au parc d'allivet, cérémonie officielle à 18H30.

Nous comptons sur votre présence.

le PLU est modifié et assoupli!

Le conseil municipal a voté le 3 juillet 2014, à l’unanimité, la modification n°1 du PLU de La Côte Saint-André.

Vous trouverez sur le site de la mairie www.lacotesaintandre.fr toutes les infos utiles.... Enfin, le climat devrait s'appaiser.

Mise en place du conseil municipal, discours du Maire

maire129/3/2014 ELECTION DU MAIRE

Mesdames, Messieurs les conseillers municipaux,
Mesdames, Messieurs,

Les électeurs ont placé largement en tête notre liste LA COTE 2014, dimanche dernier lors des élections municipales de notre ville. 

Au nom de notre équipe, je les en remercie chaleureusement.

Mesdames, Messieurs les conseillers municipaux, vous venez de m‘élire premier magistrat de La Côte Saint-André. Je suis fier et honoré de votre confiance.

Dès lors, maire de chaque côtois, j’ai conscience de l’ampleur de la tache qui m’attend; 

mais j’avoue m’y préparer depuis longtemps. J’ai fait mienne cette locution latine « MANERE CURSUM » : aller jusqu’au bout. J’ai toujours avancé en pensant à demain mais en gardant à l’esprit d’où je viens et en respectant ceux qui m’ont permis d’être à cette place à l’heure où je vous parle.

Je me rappelle ma première lecture du livre de Jean IMBERT, « Histoire de La Côte Saint André», où j’ai découvert page 90 qu’un certain Antoine Gullon a été nommé en 1693 « conseiller-maire de la ville », remplacé en 1696 par Jean DAVAU, marié à Gabrielle Gullon et grand père du musicien Jean Baptiste DAVAUX. Je suis ravi de leur succéder quelques siècles plus tard.

Plus sérieusement, Il nous faut maintenant préparer l’avenir et se mettre au travail.

J’ai fixé un cap : 

Ce cap, c’est faire de LA COTE SAINT-ANDRE une ville sûre, agréable à vivre et à découvrir.

J’ai constitué une équipe, volontaire, dynamique aux compétences diversifiées.

J’ai choisi une méthode, en concertation avec mes colistiers : 

•Associer un maximum de bonnes volontés et de compétences, afin de faire réussir notre projet.
•Ouvrir et enrichir le débat par la démocratie participative.

Pour cela, je vous propose :

•De ramener le nombre d’adjoints à 5.
•De mettre en place des conseillers municipaux délégués pour utiliser au maximum les compétences de chaque conseiller.
•D’ouvrir les commissions municipales, selon les besoins, à des personnes non élues aux compétences reconnues pour enrichir les réflexions et les décisions du conseil municipal.
•D’instaurer des référents de quartiers relayant l’information en conseil municipal.

Notre mairie doit s’adapter à son temps, aux attentes nouvelles des côtois.

Aussi, je vous propose une nouvelle organisation, dont le but est :

•D’offrir des services municipaux à l’écoute de la population
•En simplifier l’accès
•Et permettre ainsi une meilleure lisibilité du fonctionnement de la mairie

C’est pourquoi les postes d’adjoints que je vous soumettrai lors du prochain point de ce conseil s’organiseront comme suit :

1.VIE QUOTIDIENNE ET QUARTIERS

•accueil unique personnalisé
•suivi quotidien des demandes et de leurs traitements
•suivi des référents de quartier

2.ECONOMIE, VIE ASSOCIATIVE ET SCOLAIRE

•Monde économique et commerçants
•Vie associative sportive
•Vie scolaire et jeunesse, conseil municipal des enfants
•Communication

3.GESTION DU PATRIMOINE

•Environnement
•Projets, travaux annuels ou ponctuels
•Optimisation des coûts de fonctionnement de l’existant, suivi des investissements engagés
•Signalétique
•Urbanisme (sauf instruction et PLU dont j’assurerai le suivi)

4.ANIMATION ET PROMOTION CULTURELLE

•Animations culturelles
•école de musique
•commission élargie d’animation
•Gestion des Evènementiels
•Vie associative culturelle

5.CITOYENNETE, POPULATION ET ACTION SOCIALE

•gestion des administrés : état civil, élections
•accompagnement des anciens, dépendance et handicap
•CCAS, centre social


J’ai engagé la réalisation de notre projet par 10 priorités pour 2014 que vous avez lu sur notre document de programme.
Mon équipe et moi avons envie et hâte d’agir concrètement. Nombreux sont les côtois impatients, en attente de changement. Il ne faudra pas toutefois confondre vitesse et précipitation. Notre projet s’écrit sur les 6 années du mandat.

J’espère sincèrement, par ces quelques mots, vous avoir à nouveau convaincu que notre ambition pour demain est plus que jamais de trouver une nouvelle dynamique, via de nouvelles méthodes.
LA COTE SAINT ANDRE, a tant d’atouts !
Je me répète sans doute, mais j’aime la Cote !
Pour conclure, je reprendrai le mot de Sœur Emmanuelle que j’ai eu la chance de rencontrer :
«Yalla »
MERCI